Il était une fois un oeillet de poète d’un rouge velouté qui avait fait ses racines en terre marécageuse.

Il n’était vraiment pas très beau, un peu comme s’il survivait dans un monde qui n’était pas le sien.

Perdu il se demandait pourquoi il était là si seul, il avait peur…

Mais heureusement une bonne fée veillait…

Elle était cette part de magie qui le faisait rêver et voyager, mais avant tout elle venait nourrir l’espoir, cette lueur si précieuse…

Un beau jour l’oeillet au bord du désespoir pria si fort qu’il entendit cette phrase : « Aide-toi et le ciel t’aidera! »

Il comprit alors que trouver la force intérieure était la clé de son mieux être… 

Il se mit alors à déployer ses ailes, elles devinrent si grandes qu’il les fit battre dans une grâce merveilleuse et s’envola haut vers le ciel…

Il était si heureux de s’élever et devenait enfin spectateur de ce triste et gris paysage qu’il s’apprêtait à quitter pour toujours…

Le voyage en terre inconnu commença, frêle et timide l’œillet commença à explorer ce nouveau chemin.

Sur sa route il rencontra très vite des bonnes âmes mais aussi de la mauvaise graine, ces êtres que l’on dit toxiques…

Mais aujourd’hui ses antennes étaient déployées, elles agissaient comme un radar qui lui permettait de sentir très vite là où il ne devait surtout pas s’arrêter, de son expérience il avait retenu cette leçon de vie : « bien s’accompagner est essentiel »

Alors son seul et unique but devint d’aller chaque jour un peu plus vers sa lumière.

Tous ceux dont le désir était de le tirer vers le bas, il les balayais, traçant sa route, rênes de sa vie en main, avec cette joie au cœur de reconnaitre enfin sa vrai valeur, il valait de l’or et le monde avait besoin de lui, il en avait enfin la certitude… 

Après un long périple il arriva au royaume des fleurs et des fées, le spectacle était magique et d’une grande beauté, c’était un monde vibrant de couleurs où régnait la joie, l’Amour et l’harmonie.

Il s’était tant transformé durant son voyage et était devenu si beau, si robuste, son courage et son audace avait porté ses fruits, il était fier…

Aujourd’hui légitime de sa vie, il se présenta heureux aux autres membres de sa communauté :  » je suis un œillet de poète et je viens construire un nid douillet afin d’y plonger mon pied et y faire de merveilleuses racines  » 

Depuis ce jour notre oeillet de poète ne cessa de grandir et devint majestueux…

Il inspirait l’Amour et le courage d’avoir dit OUI à une vie plus belle, plus harmonieuse, d’avoir tout simplement dit oui au bonheur!!!!!

…..Et son monde embaumait de milles senteurs plus délicieuses qu’un champ de fleurs!

Texte écrit par Perle