Le Conte de l’Hirondelle Féérique

hirondelle

L’héroïne de notre nouvelle histoire est donc une hirondelle. Une belle hirondelle avec de nombreux talents et ressources. Même si elle a un peu oublié cet aspect d’elle-même!  

En effet, elle sait se diriger, on pourrait même dire qu’elle a un sens de l’orientation inné. Elle chante, elle est courageuse et endurante. Elle est aussi joueuse, légère, majestueuse, généreuse et élégante. 

Elle porte une étoile sur la tête. Depuis toujours. C’est un drôle de signe distinctif, elle ne sait pas vraiment ce que cela signifie mais elle a appris à vivre avec. Même si cela lui avait parfois causé de l’embarras vis-à-vis des autres !

Elle porte aussi un collier d’or tout autour du cou. Cela fait longtemps qu’elle l’a ce collier, il fait partie d’elle. De temps en temps une envie de s’en séparer la saisit mais elle chasse vite cette idée, trop habituée à le porter.

Notre jolie hirondelle niche dans une grange en Terre de Brocéliande. Elle prend même son déjeuner avec Merlin tous les matins.  Il lui a enseigné la magie Merlin depuis quelques poussières d’années. 

La journée elle transporte de la poudre magique des fées. C’est sa mission en quelque sorte. Celle confiée par son clan. Du plus loin qu’elle se souvienne elle n’a jamais vraiment choisi ce qu’elle voulait faire. 

Aujourd’hui elle sent qu’elle tourne en rond, elle en marre. Elle est fatiguée. Elle a besoin de s’ouvrir, de découvrir de nouveaux horizons.

Le problème c’est qu’elle ne s’en croit pas capable.  Elle est paralysée par la peur de ne pas être à la hauteur, d’être jugée par les autres hirondelles. Celles-là même qui exécutent des tâches routinières sans se poser de question.

 Il est vrai qu’elle s’est souvent sentie différente avec cette petite étoile sur la tête. Alors elle s’est adaptée et suradaptée. Elle s’est faite petite pour ne pas se faire remarquer. Et elle a espéré se sentir comprise, intégrée mais cela lui demandait trop d’efforts. C’était comme si elle devait renoncer à être elle-m’Aime.

Heureusement avec Merlin elle se sentait bien, comprise. 

Elle en était là de ses réflexions et autres interrogations sur la Vie,  tout en transportant la poudre magique des fées. 

Quand soudain, bim bam boom, elle rentra de plein fouet dans une branche du Sorbier des Ciseleurs.

Franchement c’était bien sa veine !

Elle se trouva alors retenue dans le feuillage du sorbier. Elle ne pouvait plus avancer d’un battement d’ailes. Nada, rien de rien !!!!!!!!pfffffffffffffffffffffffffffffffff !!!!!

Passé le moment de surprise et de colère elle revint à l’intérieur d’elle-même. Elle savait que les réponses étaient toujours présentes. Il lui suffisait de regarder, d’écouter.

Son attention fut attirée vers les baies rouges qui étaient tout autour d’elle. L’une d’elle étincelait. Elle semblait l’appeler. En plus cela tombait bien car elle commençait à avoir faim.

La baie étant à sa portée, notre jolie hirondelle un peu déçue d’être coincée dans ce bel arbre, se mit à picorer la baie.

Incroyable ! L’étoile qu’elle portait sur sa tête se mit à s’activer et à rayonner.

Cela la réveillât, elle ressentit comme des décharges dans tout le corps !!!

Alors ce qui advint fût Divin, elle se mit à voir toute la Beauté qu’elle avait en elle.

Elle sut qu’elle était capable et qu’elle était destinée à quelque chose de plus grand que de transporter la poussière de fées. 

Déjà son cœur commençait à s’alléger. 

Il commençait à faire nuit dehors. Malgré les prémisses de cette transformation intérieure, notre belle hirondelle sentait le doute pointer le bout de son nez. 

Elle ne savait pas comment se dégager de l’arbre, elle était toujours coincée. 

Cependant elle observait cette part d’elle, celle d’avant qui ne croyait pas en elle, qui se dévalorisait.

Elle comprenait que celle-ci était le fruit de son passé de son éducation. Car oui personne ne lui avait jamais dit qu’elle avait des talents.

Elle prit conscience qu’à part Merlin, ceux qui l’avaient conseillée durant son enfance et sa jeunesse se contentaient d’une vie plutôt ordinaire et qu’ils n’étaient pas très bien dans leurs baskets !

Alors que pouvaient-ils lui apporter ?

Pourquoi continuaient-elles à les écouter et à les croire quand il voyait en elle quelqu’un de médiocre ?

 Elle prit conscience que c’était de la loyauté qu’elle vivait vis-à-vis d’eux. Une forme d’attachement un peu coupable car ils avaient pris soin d’elle, ils l’avaient nourris… Et grâce à eux elle était en vie, elle avait une occupation. Alors pour rester dans le clan elle vivait une vie qui ne lui ressemblait pas, mais de cette façon elle était « intégrée », elle avait un sentiment d’appartenance.

Elle ne voulait plus vivre comme cela. Elle voulait s’épanouir, exprimer ses talents qu’elle avait cachés au plus profond d’elle m’aime par peur d’être moquée, rejetée, jalousée.

Soudain, une évidence la saisit. Ce collier en or était l’emblème de la famille, de son clan d’hirondelles. Elle ne pouvait plus ni ne voulait plus le porter.

Alors elle défit ce collier, le remercia, remercia la vie pour ce qu’elle avait vécu jusqu’ici. Car c’est grâce à ces expériences qu’elle comprenait qui elle était vraiment. 

Elle lâcha le collier dans le vide !!!!!!!!!!

Wahoo quelle joie ! Elle ressentait une excitation mêlée de peur !!!! La liberté pointait le bout de son nez !

A ce moment-là, une lumière jaillit. C’était une chouette réfléchissante. 

Quel soulagement de la voir car notre courageuse héroïne commençait à s’épuiser.

Elle demanda de l’aide à la chouette.

Cette dernière la regarda, surprise. Elle lui signifia qu’elle pouvait s’en sortir toute seule.

Mais l’hirondelle doutait encore d’elle –même. Alors la chouette lui susurra « suit ton Unicité et ta force en te reconnectant à l’intérieur de toi m’aime ».

Cette phrase l’ébranla au plus profond d’elle m’aime.

L’étoile qu’elle avait sur la tête se mit à tourner.

Elle vit alors le passage dans le sorbier qui était là depuis le début. 

Tout s’activa en elle. Elle se reconnecta à sa voix intérieure. C’était comme si un flot d’amour, contenu depuis si longtemps, explosait en elle. Chaque part d’elle-même se réconciliait et s’apaisait. 

Elle changea définitivement et irrémédiablement (pour son plus grand bien !!!) le regard qu’elle avait sur elle-même. Elle voyait véritablement, avec les yeux de l’amour. Même ses problématiques non résolues lui paraissaient dérisoires. Elle voulait vivre, aimer, jouir de la Vie tout simplement. 

Elle comprit que la féérie était en elle. Elle l’appelait depuis longtemps mais elle avait laissé son rabat-joie intérieur prendre le dessus de peur de souffrir !

Elle se sentit pour la première fois de sa Vie à sa place. Sa vie devint un enchantement !!!

Elle se libéra en quelques battements d’ailes.

Elle rayonnait tellement qu’à son contact chacun autour d’elle s’ouvrait et rayonnait à son tour.

Quelle félicité !

Elle arrêta le transport de poudre des fées. 

Désormais les hirondelles et autres créatures de la nature et du pays tout entier venaient à sa rencontre. 

Et notre belle hirondelle par sa présence et son amour les aidaient à se révéler à elles-m’Aime.

Peu à peu le monde changea. L’environnement se pacifiait. Chacun  trouvait sa véritable place et goûtait au bonheur d’être Soi et contribuait avec Joie à l’évolution du Monde.

Le groupe des 13 femmes de la formation à l’initiation des pratiques thérapeutiques de 2021 organisée par 1,2,3 Soleil !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Conte du Cosmonaute qui retrouvait sa planète

Cette fois-ci, notre héros est un homme ! C’est un cosmonaute. Alors vous pensez bien, il est un peu caché dans son habit futuriste. Tout de même, c’est un homme courageux, novateur, original, vaillant, confiant. Il est très drôle avec son humour un peu...

Alice Miller

Je vous propose de découvrir le travail d'Alice Miller, une femme psycho-thérapeute, auteure, peintre...qui a consacré une grande partie de sa vie à dénoncer la pédagogie noire et sa transmission de générations en générations. Ce qui conduit les enfants devenus...

Le Conte de l’Hirondelle Féérique

L’héroïne de notre nouvelle histoire est donc une hirondelle. Une belle hirondelle avec de nombreux talents et ressources. Même si elle a un peu oublié cet aspect d’elle-même!   En effet, elle sait se diriger, on pourrait même dire qu’elle a un sens de l’orientation...

La minuscule petite femme qui retrouvait sa Source

Et oui ici, nul super héros ou autre superbe femme sublime.  Ici, je vais conter une drôle d’histoire. Notre héroïne, car oui il y en a une tout de même est une minuscule, minusculissime jeune femme.  On pourrait même dire un petit bout de femme.  On la remarque à...

L’histoire de Joséphine, une histoire de conditionnements

Joséphine passe sa vie à se sacrifier pour les autres. Elle n’a jamais reconnu que l’enfant qu’elle a été, a grandi dans un foyer déficient. Son père était autoritaire, jamais un geste de tendresse. Il fallait filer droit et « trimer » pour s’en sortir dans la vie. Sa...

ADRESSE

21, route de la Gamotrie 44240 Sucé-sur-Erdre

Contact

06 27 58 05 67

gougeonanne6@gmail.com

 

 

SUIVEZ-NOUS